Diagnostic Energetique

RT 2012, diagnostic immobilier, diagnostic de performance énergétique DPE, diagnostic énergétique, diagnostic pathologie, audit énergétique, économie d'énergie, conseil rénovation

Bureau d'Etude Thermique APIeh Pyrénées-Atlantiques PAU

Audit énergétique pour Rénovation

 

OBJECTIFS D’UN AUDIT ENERGETIQUE

 

Un audit énergétique pour rénovation est une étude approfondie (utilisation du bâtiment, déperditions, répartition des consommations…). Cet état des lieux permet ensuite de proposer des actions chiffrées et détaillées pour permettre au client de faire les choix de travaux les plus judicieux.

 

DEROULEMENT D’UN AUDIT ENERGETIQUE

 

Audit énergétique

 

Visite et relevé technique (environnement, bâti, systèmes…)

 

Entretien avec les occupants et définition de l’occupation et des besoins

 

Visualisation par caméra thermique des éventuels défauts thermiques du bâti (suivant conditions météo)

 

Mesure des débits de ventilation et des températures et taux d’humidité (suivant possibilités techniques et conditions météo)

 

 

 

conseil rénovation

 

 

Saisie du projet sur logiciel thermique certifié

 

Analyse du bâti existant, de la faisabilité technique et des priorités d’intervention

 

Simulation de travaux ou de programmes de travaux (envisagés ou conseillés)

 

 

 

 

 

audit énergétique pour rénovation

 

 
Calcul des temps de retour sur investissement pour les différents programmes de travaux

 
Intégration des aides financières mobilisables (Eco PTZ, Crédit d’impôt, etc.)

 

Rédaction d’un rapport de synthèse de l’audit énergétique
 
 

UNE DEMARCHE VOLONTAIRE POUR CERTAINS, UNE OBLIGATION POUR D’AUTRES

 

Pour le particulier, un audit peut s’inscrire dans une démarche volontaire de réaliser des économies d’énergie mais aussi d’augmenter son confort au sein du bâtiment ou de valoriser son patrimoine.
 
Pour certains types de copropriétés, l’audit est devenu une obligation, à réaliser avant 31 décembre 2016 (d’après le Décret n° 2012-111 du 27 janvier 2012). Sont concernés, les bâtiments à usage principal d’habitation en copropriété possédant :
 
- 50 lots ou plus : lots inscrits sur le règlement de copropriété qu’ils soient raccordés ou non au chauffage (caves, parkings, commerces, etc.),
- une installation collective de chauffage ou de refroidissement desservant plus de 90% des lots à usage d’habitation,
- sa demande de permis de construire déposée avant le 1er juin 2001.
 
Les copropriétés exemptées d’audits énergétiques sont astreintes à faire réaliser un Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) collectif, dans les
mêmes délais.

 
Energie renouvelable
 
 
 
 
 
 
 
 
batiment basse consommation